Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 19:41

GRP

 

Départ le 24 août 2012 à 5h00 - Vielle Aure -  

POUR SUIVRE LES COUREURS C'EST ICI

 

http://chrono.geofp.com/grp2012/v2/

raidpyrenees

ultra 2012


Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 19:00
 
raid ouest france

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 11:00
Claudine et Pascal Daviot, son Ange Gardien pendant les 90 derniers km... 
 
 SACRÉE NANA QUAND MÊME !
 
Arrivée

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 23:00
10 "plus que barjots" sur le chemin des douaniers
Raid.jpg

Une équipe de C Sports va suivre durant tout le weekend cette folle aventure.  ICI

Arrivée du Raid de l'Archange par France 3 Normandie. ICI

Reportage de P-J Vergnes et J-M Guillaud 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 00:00
Brest - dimanche 12 février 2012

 

 

Qualifies.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 10:00
logo couleur 2008 light
MESSAGE RECU DE L'ORGANISATION

 ► Claudine

 ► Robert

 ► Christophe

 ► Benoît

 ► Pascal

 ► Christian 

"Vous êtes pré-inscrit pour la course UTMB®. 
Compte tenu du nombre de demandes d’inscription
trop élevé, nous avons du faire un tirage au sort et 
nous sommes au regret de vous annoncer que
votre inscription n’a pas été retenue.
Nous en sommes sincèrement désolés."

CHANGEMENT DE PROGRAMME

Nous partirons dans les Pyrénées pour le GRP (Grand Raid des Pyrénées)

160 km et 10000 m de dénivelé positif.

 GRP Toutes les infos sur le GRP          

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 00:00

 

mt blanc

Pré-inscription UTMB 2012 pour le Groupe : Claudine, Robert, Christophe, Pascal.

Résultat du tirage au sort le 20 janvier 2012... Ensuite remettre la machine en route si la chance nous sourit...

tmb.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 09:28

Vendredi 26 août 7h15, Christophe est le premier à recevoir un SMS de l’organisation.Passy 045

 

« UTMB : perturbation orageuse importante + froid, pluie ou neige. Départ UTMB retardé à 23h30. Parcours inchangé sauf Vallorcine-Chamonix par le fond de la vallée »

Nous sommes dépités. C’est la deuxième année que nous avons du mauvais temps de prévu…. Nous passons la journée à préparer nos sacs, en imaginant le pire.

20h00 nous partons pour Chamonix. Il pleut. Pour aller du parking au gymnase nous avons déjà revêtu la tenue de pluie, pantalon et veste gore-tex.

 

A 23h00 nous rejoignons la ligne de départ. Nous retrouvons Régis (un normand) qui comme nous est
depart-UTMB-2011emmitouflé dans ses vêtements étanches. Par contre, pas de nouvelles de Christian !

 

Chamonix 23h30

Le départ est donné ! A nous la Montagne ! Chamonix est en délire ! La foule est restée pour nous encourager sous cette pluie battante. Tous ces encouragements nous réchauffent le cœur.

Nous partons tous les trois, ensemble. Par contre nous n’avons pas retrouvé Christian parmi toute cette foule. Enfin, nous espérons pouvoir le recupérer un peu plus loin.

 

Les houches

Déjà les Houches. Premier ravitaillement. Nous passons sans arrêt, il ne fait pas suffisamment chaud pour avoir vidé les gourdes. Nous entamons la montée et ensuite la descente vers Saint Gervais. C’est à ce moment que nous allons nous perdre de vue. (Claudine, Robert, Christophe)

 

Saint Gervais 03:18:31 de course06 utmb

La descente est catastrophique, le sol est glissant et les chutes ne se comptent plus. Arrivée à Saint Gervais, je prends 2 morceaux de gâteaux et continue mon chemin sans m’arrêter. Je me ravitaille en marchant afin de ne pas perdre de temps. A la sortie du village, je recommence à courir. Je ne suis pas seule car le peloton est encore bien homogène.

 

Les Contamines 04:58:52

Arrivée aux Contamines même tactique, je prends un morceau de gâteau est repars. Je sais que maintenant nous allons vraiment attaquer la montagne et je me prépare à passer la nuit sans mes compagnons. En fait nous ne nous reverrons plus.

 

Refuge Croix du Bonhomme 8:09:48

Le jour se lève sur le col du bonhomme, il fait froid, j’ai toujours mes vêtements de pluie (pantalon et veste étanche) Plus nous montons et plus la température baisse. Passé le col, je commence à voir la neige. Et oui il neige ! Cela va durer un bon moment et nous allons affronter un vent très fort, la neige et le froid...

 

Les Chapieux 08:58:09

La descente sur les Chapieux se passe bien. Arrivée au ravitaillement, je prends un peu plus de temps pour me ravitailler. J’opte pour le thé très sucré. Je reste 20’ et repars affronter la montée hivernale vers le col de Seigne. En effet, a météo qui nous attend n’est pas très favorable : neige, vent, froid…. La totale. Enfin, le moral est toujours présent, je reprends le chemin en visant le prochain objectif. (Col de Seigne 11h23 - Italie)

 

Lac Combal 12:09:59

Enfin le sommet et la descente vers le lac Combal. Encore un ravitaillement. Je retrouve Jacky, un coureur de Cap Condé, il me dit avoir vu Robert passer et qu’il était en forme. Je suis ravie de cette bonne nouvelle. Après 10’ d’arrêt, je repars direction Courmayeur, 1ère base de Vie.

 07 utmb

Courmayeur 14:58:44

Il est 14h27 je récupère mon sac. Je me précipite pour changer mes vêtements qui sont humide depuis le matin. Je décide de m’arrêter une demi-heure afin de recharger les batteries. En fait, je vais rester une heure. J’aperçois Loïc qui commence à manger et qui me dit ne pas être au mieux de sa forme. Il me demande si j’ai vu Robert qui me cherche et qui ne va pas du tout. Je reste sans voix ! Ce n’est pas possible ! Pas encore ! Je me dis qu’il a amplifié la chose et que Robert va repartir avec moi, qu’il m’attendait. Mais non ! Le maudit TFL c’est réveillé, impossible de descendre, il souffre trop et court sur une jambe. Bref il décide d’abandonner. Je suis défaite ! Lui qui souhaitait le terminer cet UTMB 2011. Nous avons tout fait pour avoir une préparation au TOP, la Corse, Le Queyras, Les Ecrins…. Quand le corps ne veut plus ce n’est pas la peine d’insister ! De plus, nouveau SMS de l’organisation. « Info UTMB : changement parcours après Champex. Bovine inaccessible suite dégâts intempéries. Parcours déviés par Martigny. Parcours total = 170 km, 9700 m D+ »

Après avoir modifié le passage de la Flégère par Argentière, nous allons éviter Bovine en passant par le Col de la Forclaz (Suisse).

 

Refuge Bertone 17:21:10 

Je repars de Courmayeur le cœur gros en me disant  "je vais le terminer pour lui.. Pour nous… "

 

Refuge Bonatti 18:58:09

Après Bertone je me dirige sur Bonatti où je vais revoir Loïc qui n’est pas au top de la forme. Après 5’ d’arrêt je cours vers Arnuva, je suis tellement bien que j’en oublie de lever les pieds et je trébuche sur une pierre. Inévitablement, c’est la chute.

 

Arnuva 20:15:42

Je vais aller jusqu’au ravitaillement suivant pour me faire soigner. Je vais en profiter pour me réchauffer un peu et m’habiller pour la seconde nuit ! Et oui déjà ! Après une demi-heure de pose, quelques Tuc dans le ventre, je repars affronter le froid du grand col ferret.

 

Grand Col Ferret 22:43:08 - Suisse

Je suis fatiguée, j’ai envie de m’allonger à un point ou je suis prête à m’arrêter pour dormir. Un coureur me double, et me voyant, me dit de ne pas rester dans le froid à dormir. Il faut aller jusqu’à la Fouly, soit 2 heures de course. Là je pourrais me reposer. Je lui emboîte le pas et il va m’emmener bon train jusqu’au ravitaillement. Je vais rester une heure au total. Je me suis endormie sur la table pendant une demi-heure.

 

La Fouly 25:16:55

A 1H47je repars pour Champex. Il n’y a plus beaucoup de concurrents sur le parcours, le nombre d’abandon est énorme ! Je viens d’entendre le chiffre de 910. Afin de ne pas être seule, j’accroche un coureur.

 

Champex 29:36:5011 utmb 2011

A champex, je prends un thé. Je reste un quart d’heure et décide de repartir car l’inconnu m’attend. Le jour se lève et ça me réconforte. Je vais pouvoir rester seule et finir ma course à mon rythme.

 

Martigny 33:40:01

J’attaque le col de la Forclaz, mais avant, je fais des tours et des contours qui me ramènent deux fois à Martigny. La galère ! C’est long et il fait chaud. Je suis en tee-shirt mais il me reste le collant que je vais supporter jusqu’à Trient. Je m’arrête un quart d’heure juste le temps d’enfiler le short.

A partir de là, nous reprenons le parcours initial et je me sens pousser des ailes. J’avale la montée en doublant des coureurs qui sont exténués. Ca me booste !

 

Catogne 37:26:39 - France

Je passe Catogne. Je téléphone à Robert qui me suit sur internet. Je lui signal que je suis repassée en France et que je commence la descente vers Vallorcine. En chemin je double Loïc qui se trempe les pieds dans l’eau. Il n’est pas au mieux de sa forme. Pour moi tout va bien, un petit coucou et je repars remontée à fond.

 

Vallorcine 38:28:18

Robert m’appel et me dit qu’il ne veut pas me mettre la pression, mais que je suis 4ème VF2. Alors là, j’avais déjà la « pêche » mais maintenant la perspective d’un podium me propulse vers Vallorcine. Je vais être encouragée chaleureusement par le Team de Loïc « Conten’Trail » ça me fait plaisir de retrouver des visages connus.

Après 5 petites minutes d’arrêt au ravitaillement, je repars. Ensuite j’avale les kilomètres sans m’en apercevoir. Tout va bien je double les concurrents attardés.

 10 utmb 2011

Argentière 39:31:40

Je passe Argentière en coup de vent. Le col des Montets n’est qu’une formalité. Je ne vois rien passer. Seul la dernière partie commence à me sembler très très très longue.

A chaque croisement de chemin j’ai espoir d’apercevoir Robert. Il me faudra encore prêt d’une heure avant enfin de le revoir. Je suis sur un nuage, je continue à courir, je suis très bien physiquement. J’ai une concurrente devant moi et une fois rentrée dans Chamonix je lui demande sa catégorie. Elle me répond V2, je l’informe que nous devons être 3ème, elle me propose de finir ensemble.

 

Chamonix 41:03:02

Le dernier kilomètre restera encore une fois gravé dans ma mémoire, je revis ce moment de bonheur intense, de cris de joie… les larmes coulent……je ne trouve pas les mots pour qualifier l’arrivée d’une telle course que je partage avec Robert...

 

171 km - 19400 m de dénivelé - 41:03:02 - Classement Général : 534 - Classement par catégorie : 3

      17 utmb 2011

Claudine Deschateaux

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 19:17

Malgré une préparation sans faille et une forme olympique, je jette l’éponge après 78 km de course.

 

Je pense que vous avez compris que je suis déçu de ma prestation sur l'UTMB ! Deux tentatives et deux abandons pour la même blessure. Quelle poisse ! Malgré les conditions climatiques hivernales, tout se passait bien jusqu'à l'apparition de la douleur. Sans prévenir, après environ 8h00 de course. Après avoir supporté la pluie, l’orage, la neige et le froid. Je m’arrête pour ôter mes vêtements étanches, et en repartant, je ressens une grosse douleur sur la face externe du genou droit. Je stop, marche quelques mètres et repars. La douleur est toujours présente, alors je sais immédiatement que la course est terminée pour moi !

01 utmb

Quelle déception ! Impossible de courir sur le plat et encore moins dans les descentes. L’inflammation du TFL c'est terrible, c'est du 220 volts dans le tendon à chaque enjambée. Même punition qu’en 2008 ! Pourquoi ça tombe sur moi ? Dans les montées la douleur est supportable, mais il me reste trop de distance à parcourir pour envisager de rejoindre l’arrivée. Je descends donc jusqu’au Chapieux (08:49:20) en serrant les dents et continue ma progression en accélérant jusqu’au col de la Seigne (10:59:19). Je me suis déshabillé, mais la neige et le vent remettent ça de plus belle ! Je ne prends pas le temps de me couvrir et continue ma progression, chahuté par le vent et cinglé par les bourrasques de neige. J’ai le moral au plus bas et j’envisage la mort par hypothermie ! Je ne suis pas impressionné et me dit que le froid va m’endormir. Je finirais congelé dans la montagne ! Quelle belle mort ! Aller c’est pour rire ! Je n’en suis pas arrivé à ce point. Mais je n’ai vraiment pas le moral et il est temps que je passe de l’autre coté du Col car je commence vraiment être frigorifié.

04 utmb

Arrivé au sommet je suis toujours en vie et j’attaque la descente sur le Lac Combal (11:42:00). Je ne peux pas courir et la douleur est insoutenable ! J’essai de trottiner 30’’ et de marcher 20’’. La douleur ne me lâche pas. J’attaque ensuite la montée jusqu’à l’arête du Mont Favre (12:50:59) J’ai la rage et je double tous les concurrents qui sont devant moi. Ensuite c’est l’enfer ! 2h00 de descente pour rejoindre Courmayeur. Mes ennuis ne s’arrêtent pas là ! Pour corser un peu la descente, j’ai un lacet qui lâche, sectionné par l’attache de la guêtre (merci RaidLight) Je rejoins le ravitaillement du Col Checrouit pour réparer (13:41:18). Premier ravitaillement ou je prends mon temps. Par désespoir, je me goinfre de gâteaux, de chocolat et spécialités italiennes ! Pour courir ce n’est pas l’idéal, mais je ne cours plus ! Je survis ! En attendant de repartir, j’espère voir arriver Claudine, Christophe ou Christian. Mais personne à l’horizon ! J’attends encore un peu et me décide enfin. Je ne suis pas pressé car je sais que la descente jusqu’à Courmayeur va être terrible.
Pour bien faire, lorsque je repars, j’aperçois un photographe et je ne vais pas pouvoir échapper à la photo. Je n’ai pas spécialement envie de sourire mais par fierté j’essaie et je me remets à courir... juste pour la photo ! Ensuite, je rejoins Courmayeur en serrant les dents pendant encore une heure. (14:53:48). J’ai parcouru 78 km et il en reste 92. J’ai mille questions qui me trottent dans la tête. Je continue ou j’arrête ? Je connais très bien le parcours et je sais que je peux atteindre le grand Col Ferret, 22 km plus loin. Je vais souffrir, mais ce sont les 20 km suivant qui me fond peur. Je ne pourrais pas courir et je risque de ne plus être dans les délais malgré mes 3 heures d’avances sur la barrière horaire. Même en marchand dans les descentes, je souffre horriblement et je ne peux pas soulager indéfiniment la douleur en me reposant sur l’autre jambe. C’est prendre le risque d’une nouvelle blessure. Je prends donc la décision d’abandonner à Courmayeur. Snif !

03 utmb

Courmayeur, c’est une base de vie et chaque coureur à un sac qui l’attend. Je profite donc de mes vêtements de rechange pour me mettre au sec. Maintenant je n’ai plus le choix que d’attendre l’arrivée de Christophe pour récupérer les clés du chalet qui sont dans son véhicule.

En attendant le bus pour Chamonix, je verrais défiler Loïc de Cotentrail, Jaky de Cap Condé et enfin Claudine, Christophe et Christian. Ils repartiront, mais Christian abandonnera à l’étape suivante, au refuge de Bertone. Deux chutes, un bâton cassé, des douleurs et une grosse fatigue auront raison de sa motivation.

Par contre Claudine et Christophe ne lâcheront pas prise. Ils passeront une nouvelle nuit dans la montagne. Le froid, la fatigue, la douleur ne les feront pas dévier de leur objectif, et quelle récompense d’atteindre Chamonix, de franchir la ligne d'arrivée sous les applaudissements de la foule… Un Grand bravo à tous les FINISHER de cette édition 2011.

utmb.jpg

  Robert Deschateaux

 

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 14:24

Les rescapés

 

Départ Calinzana La montagne Corse ne nous a pas epargné ! Malgré tout nos efforts, nous avons dû abandonner Pascal et Benoît à la quatrième étape. Les muscles et les tendons n'ont pas supporté Les 17619 mètres de dénivelé cumulés les premier jours. Nous retrouverons néanmoins nos compagnons sur la plage à l'arrivée ! Ils profiterons de ce repos forcé pour visiter et tester la cuisine locale
 

 Pendant ce temps, nous aurons donc parcouru 200 km en grimpant 14427 m et en descendant 14753 m.
 

 Sept jours d'effort mais sept jours dans un décors magnifique avec des paysages grandioses, un ciel bleu azur et un groupe parfaitement uni dans l'effort !
 Arrivée Conca

Merci à Magali, notre accompagnatrice de montagne, qui a su nous guider jusqu'au bout de notre périple en nous faisant découvrir son terrain de jeu. En nous apprenant la faune, la flore, les odeurs ainsi que les plaisirs de la baignade dans les torrents.

 

 

 C'est avec un grand regret que nous avons dû nous séparer après sept jours de complicité.

 

 David Merci à mes compagnons pour leur bonne humeur et les parties de rigolade malgré la fatigue, les ampoules, les muscles et les tendons douloureux.
 

 

Merci David pour tes pitreries

 

 David

 

 

 

 

Merci à  vous tous pour ces quelques jours de pure bonheur qui resteront gravés dans ma mémoire.

A Bientôt.

 

Robert D_x

Partager cet article

Repost 0
Published by uscm-athletisme - dans Courses
commenter cet article